Poêle à pellet dans un salon

Poêle à pellets ou à granulés : quelle différence ?

Les poêles à pellet sont des poêles à bois puisqu’ils utilisent cette matière première comme combustible. Bien que le bois soit utilisé depuis bien longtemps pour se chauffer, il reste très tendance. Ainsi, les poêles à bois séduisent de nombreux consommateurs grâce à leur rendement et à leur côté esthétique. Néanmoins, certains se questionnent : quelle est la différence entre les granulés et les pellets ?

Pellets et granulés : est-ce différent ?

« Pellet » est un mot d’origine anglaise qui signifie « balle » ou « bille » et un granulé est une petite bille. Par conséquent, il s’agit de la même chose. On utilise ces deux termes selon les régions, tout simplement. Un poele à pellets et un poêle à granulés sont donc des poêles à bois dans lesquels on insère des petits cylindres de bois densifiés de six millimètres de diamètre et de dix à trente millimètres de long. Ces éléments sont issus de la sciure qui provient des industries de transformation du bois. Elle est séchée puis hautement compressée pour devenir des pellets (ou granulés). De nos jours, ils sont considérés comme de l’énergie renouvelable.

Des combustibles efficaces

Les poêles à pellets sont très appréciés car les granulés ont un contenu énergétique exceptionnel. Ces combustibles sont très efficaces et bien qu’ils soient plus chers que les bûches de bois classiques, leur taux d’humidité est très bas. C’est pour cela qu’on observe une excellente combustion avec une chaleur très homogène. Par ailleurs, ils produisent peu de cendres.

Les avantages du poêle à pellet

Opter pour un poêle à pellet présente plusieurs avantages. Tout d’abord, on y voit un aspect économique. En effet, les granulés ont un fort pouvoir calorifique (environ 5 kWh/kg). De plus, ils sont faciles à stocker (1 tonne représente 1,5 mètres cubes). Par ailleurs, on observe une rentabilité quasi immédiate étant donné qu’il faut débourser en moyenne 250 euros par tonne. En plus de cela, il est possible de se faire livrer des pellets par sachets de 15 kg en moyenne, ce qui facilite le stockage et évite l’humidité.

En plus de son côté économique, le poêle à pellet est relativement écologique. On ne peut pas parler d’un système purement écologique vu qu’aucune source d’énergie ne peut être 100 % verte. Néanmoins, les pellets sont obtenus à partir de chutes (sciures), ils sont donc sans liants chimiques et sans colle. En outre, lors de la combustion, ils ne dégagent pas beaucoup de CO2. Par dessus-tout, les consommateurs apprécient énormément le fait qu’il ait une grande autonomie et qu’il soit simple à installer puis à utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *